neige carbonique


Message

epine43
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : lundi 17 décembre 2012 à 11h36


vu en 1952, ce procédé a vapeur froide .... qui en a entendu causer ? (science et vie, hors série chemin de fer 1952, page167 )

Message

mecanotrain
Confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 23 décembre 2012 à 11h34


epine43 a écrit :

vu en 1952, ce procédé a vapeur froide .... qui en a entendu causer ? (science et vie, hors série chemin de fer 1952, page167 )

sans lien que veux-tu qu'on te réponde. Tu es incorrigible !!

Cordiales salutations vaporistes
Roger - CAV1258

Message

Daniel
Confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 24 février 2013 à 18h22


Bonjour,

Je pense qu' "Epine43" veux parler des petits moteurs à gaz carbonique.
Il est est question sur 8 pages dans la livre "Petits moteurs pour modèles réduits 1938" de Gems Suzor. (ISBN 2-86941-292-4)
Dès 1909, il y a eu des moteurs rotatifs en étoile de 2 à 5 cylindres: Moteurs Marcel Martin vendus par Radiguet et moteurs Fieux. Prima faisait un moteur fixe en étoile à 3 cylindres. Il y avait aussi les moteurs Audax à 8 cylindres en étoile rotatif ou fixe (310 francs or !!). Et d'autres...
Tous ces moteurs fonctionnaient avec du gaz carbonique détendu provenant de petites cartouches telles que celles utilisées pour les pistolets de loisir à CO².

Daniel Argant

cav 1299

Message

Daniel
Confrère

Voir plus


Date du message : lundi 25 février 2013 à 19h32


Voici un complément donné par Michel Sirop (CAV 20):
Une traduction d'un article de "Model Railroader" est parue dans "Modèles Ferroviaires" n° 4 en 1950 (4 pages)

Une réponse serait la bienvenue pour savoir si ces recherches que l'on fait concernent bien les moteurs à CO² ou ce que tu attendais !!!!

Daniel Argant

cav 1299

Message

epine43
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : lundi 11 mars 2013 à 10h32


bonjour, je rentre de voyage...il s'agit bien de l'utilisation de neige carbonique pour loco miniature et pas de petit moteur....une rapide recherche trouve : emil Vollenwieder, usa patent 2677 332....année 1954
le principe s'appelle" vapeur froide ", et je n'en sait rien de plus !

Message

Daniel
Confrère

Voir plus


Date du message : lundi 11 mars 2013 à 14h23


Bonjour,

Donc cela confirme ce que j'avais dit dans ma 1ière réponse, ce qui est appelé "vapeur froide" est du gaz carbonique détendu. La neige carbonique est la forme solide qui ne convient pas pour cette application.
La détente provoque un fort refroidissement et si l'on alimente un moteur (qui peut être un moteur de locomotive ou tout autre) avec ce gaz il y a lieu de le faire circuler dans un réchauffeur avant le moteur. Ce peut être un serpentin à l'ai libre suffisamment long. Le livre de Gems Suzor parle de ce problème.

Pour le fonctionnement pendant quelques minutes de petits moteurs, il existe en armurerie des petites cartouches contenant 12 g de gaz (12€/10) ou de 88 g (7,50€/2)

Cordialement,

Daniel Argant

cav 1299