MIKADO 141 R1126


Message

mecanotrain
Confrère

Voir plus


Date du message : samedi 14 avril 2012 à 15h56


Salutous,
J'ouvre ce sujet pour vous parler de la Mikado 141 R1126 de Toulouse, une "goudronneuse" = chauffe au fioul lourd.
Je serai en binôme avec Willy qui fait aussi partie de l'assos..

Dans un autre sujet, il était question des goujons du dôme vapeur; voici qques infos:

Lors du démontage des 32 goujons, 27 écrous ont entrainé les goujons. Il m'a fallu faire un outillage plus serrage à la presse 20T, pour dévisser les écrous, non sans qques dégats sur les goujons. Ceux-ci ont pourtant été montés à la graisse Belleville.

A suivre...........

Cordiales salutations vaporistes
Roger - CAV1258

Message modifié le samedi 14 avril 2012 à 16h01 par mecanotrain

Message

jacky
Visiteur


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 08h36


bonjour à tous,
voilà encore un sujet très interessant,merci à ceux qui ont la chance et le courage de faire vivre ces mémoires de la traction vapeur.
je n'ai jamais vu une vapeur chauffée au fioul,avec quels moyens chauffe t' on le combustible?
la durée de mise en pression est elle plus rapide qu"avec le charbon ?
avez vous des photos du système?
cordialement

jacky

Message

cav1229
Visiteur


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 09h43


Lors du démontage des 32 goujons, 27 écrous ont entrainé les goujons

bonjour,Roger,

démonter le couvercle,c'est du logique ; mais pourquoi vouloir enlever les goujons ? oxydation....voire casse de l'un d'eux ?...
A bientôt
GUY

cav1229

Message

willy1126
Visiteur


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 09h49


non on voulais pas les enlever mais certains sont venues au démontages donc on va les remètres en place et changer la matière des écrous

CAV 1806

141R1126 ACPR

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 09h51


Bonjour

"Lors du démontage des 32 goujons, 27 écrous ont entrainé les goujons"

Donc , on peut logiquement en déduire que 27 goujons sur 32 avaient été montés de façon incorrecte.
C'est d'autant plus gênant en présence de filetages coniques !!

@+

JC Labrot Cav430

Message

willy1126
Visiteur


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 09h55


rien a voir avec un montage incorrect c est la matière des écrous qui est pas compatible avec l acier vapeur des goujons les écrous sont trop dur donc ils viennent avec les goujons comme écrit plus haut par Roger "montés a la graisse belleville haute température"

CAV 1806

141R1126 ACPR

Message modifié le dimanche 15 avril 2012 à 09h57 par willy1126

Message

ludique
Confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 10h33


Bonjour..
L'idéal ne serait il pas d'utiliser des écrous en bronze, tel qu'on en mettait sur les collecteurs d'échapement à l'époque ou le coût des voitures n'était pas optimisé..?

CAV 1820

Message modifié le dimanche 15 avril 2012 à 10h38 par ludique

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 11h07


"rien a voir avec un montage incorrect"

Certainement que oui !
surtout avec un filetage conique dont le serrage optimal garanti l'étanchéïté .
Je me souviens des consignes de serrage des différentes prises de vapeur a filets coniques ou il
était indiqué ( frappé sur le métal !) " ne pas dépasser ce point de serrage " et ou il fallait mettre en concordance deux coups de pointeau frappés d'usine .
Mais ça ! on ne sait plus faire , c'était la methode ancienne remplacée par les clef dynamométriques puis maintenant le serrage angulaire , qui a fait couler beaucoup d'encre sur les forums de mécanique auto pour les culasses .
@+ .

JC Labrot Cav430

Message

mecanotrain
Confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 15 avril 2012 à 23h29


jacky a écrit :

bonjour à tous,
voilà encore un sujet très interessant,merci à ceux qui ont la chance et le courage de faire vivre ces mémoires de la traction vapeur.
je n'ai jamais vu une vapeur chauffée au fioul,avec quels moyens chauffe t' on le combustible?
la durée de mise en pression est elle plus rapide qu"avec le charbon ?
avez vous des photos du système?
cordialement

Bsrtous,

Jacky, je vais essayer d'être bref, mais précis.
Je pense qu'il est plus "facile" de chauffer une charbonnière qu'une goudronneuse. Le fioul lourd est une véritable pate à 20°C.
Celà nécessite donc un wagon auxiliaire de réchauffage >>>> à l'origine, un fourgon-chaudière (F-C) fait pour chauffer les voitures tirées par un diesel.
Cette chaudière fonctionnant au fioul classique, la vapeur générée circule dans les serpentins du tender et réchauffe le fioul lourd pour l'amener à 70/80°C.
Lorsque ce fioul est à bonne t°, il est introduit dans le bruleur et pulvérisé par la vapeur du wagon auxiliaire. L’allumage se fait en l’enflammant à l’aide d’une torche papier dans le foyer. (explication simpliste). Notez que le bruleur est face à vous.
La montée en t° doit être lente >> 1h30 pour 1 bar et 3h mini pour 6 bars. A 6 bars, la loco devient autonome et on s’affranchit du F-C.
Le timbre de fonctionnement est à 15,5 bars.
NB : je n’ai pas parlé de ttes les manip nécessaires mais trop longues à expliquer.

Ce F-C sert aussi à réchauffer le fioul lourd contenu dans le wagon-citerne de stockage. Chaud, il est transféré à l’aide d’une pompe vers le tender. Et après, il faut purger ttes les canalisations à la vapeur : un vrai régal !!

Je n'ai pas de ph interne du F-C, mais le voici attelé à la loco ainsi que le wagon-citerne. Il fait partie de ts les voyages.

A+

Cordiales salutations vaporistes
Roger - CAV1258

Message modifié le dimanche 15 avril 2012 à 23h32 par mecanotrain

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : lundi 16 avril 2012 à 08h21


Bonjour
Pour compléter la très bonne explication de Roger , on allumait également ces "mazoutières" en utilisant une autre loco dejà en chauffe à coté .
@+

JC Labrot Cav430