241A au 1/20eme


Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 7 mars 2011 à 12h54


bonjour à tous
réussir l'usinage dans la masse d'un cylindre complet sans erreurs relève d'un niveau de compétence qui me dépasse car je ne suis pas mécanicien de formation.
il existe un moyen à mon sens moins difficile et tout aussi efficace qui consiste à assembler les différents éléments par mécano soudure en utilisant au choix des tubes acier,cuivre ou inox du commerce qui seront simplement chemisés.
photos du principe général.

jacky

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : lundi 7 mars 2011 à 13h11


Bonjour
C'est exactement le principe de construction que j'avais adopté pour les cylindres de ma 130 T Furka.
La suite a démontré tous les avantages de ce type de construction et la quasi absence d'inconvénients , si ce n'est une masse inférieure . Ca fonctionne parfaitement bien .
@+

JC Labrot Cav430

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 7 mars 2011 à 16h53


une pièce pas simple à réussir,la coulisse.
l'usinage des 2 flasques se fait à la fraiseuse et les 2 axes sont rapportés et brasés.
j'ai utilisé 2 vieux manderins de récup que j'ai monté et centré l'un par rapport à l'autre sur la fraiseuse pour me permettre de tenir les pièces en position pour la brasure.

jacky

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 7 mars 2011 à 19h34


en ce qui concerne l'embiellage, j'avais remarqué sur ma G8 que l'usure des coussinets en bronze logés dans les têtes de bielles s'usaient très rapidement ce qui provoquait un jeu de fonctionnement rapidement inacceptable.
la solution à ce problème m'a été donnée par raymond qui a des machines qui tournent depuis des années sans avoir le moindre jeu parasite.
il fallait seulement y penser!
des rouleaux de chaines (vélo,distribution ou autre)dont l'un est monté sur le maneton et l'autre à l'intérieur de la tête de bielle.
garanti absolument inusable.jute une goutte d'huile de temps en temps.
il suffit de trouver les bonnes dimensions en fonction de la machine.
la difficulté est de couper ces rouleaux en acier trempé à la bonne épaisseur.
j'ai utilisé pour ça une dremel avec un disque à tronconner montée sur le chariot du tour avec un peu d'entrainement on peut faire des coupes très précises.

jacky

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 7 mars 2011 à 19h43


voilà, j'espère avoir contribué modestement avec toutes ces petites astuces à transmettre ce que j'ai appris d'un grand monsieur du 1/20ème et bien d'autre en espérant motiver ceux qui hésitent à ce lancer dans "l'aventure" de la fabrication d'une machine.
je vais tenter de terminer cette loco cette année.
merci de votre intéret
cordialement

jacky

Message

jacky
Visiteur


Date du message : samedi 30 avril 2011 à 19h47


près le gros oeuvre chassis chaudière je commence l'habillage se la chaudière et les accassoirs de raccordement pour effectuer une première chauffe avant les finitions.

jacky

Message

jacky
Visiteur


Date du message : samedi 30 avril 2011 à 19h59


l'assemblage des deux parties approche

jacky

Message

epine43
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 1 mai 2011 à 08h22


chapeau bas !

cav 1435

Message

locovap
Confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 1 mai 2011 à 10h36


Bonjour,
Oui, formidable !!!
Merci pour ces belles photos.

C.A.V. N° 300

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 30 mai 2011 à 20h10


bonsoir à tous
encore un effort et je serai près pour la première chauffe,il faut dire que la fabrication de tous les accessoirs prend pas mal de temps.
seul le manomètre est du commerce.
à noter que le controle du niveau d'eau se fait par 2 robinets fixés sur le tablier.
la radio commande sera installée après les premiers tests en pression.

jacky