141 R au 1/20ème


Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 21 décembre 2015 à 08h55


bonjour Michel,
vraiment content de voir que tu as repris tes travaux de modéliste et quels travaux !
tout çà respire le sérieux, je n'avais guère de doute après ce que j'avais pu voir lors de notre dernière rencontre à rosière.
le plus gros de la partie châssis est fait , l'embiellage ne devrait pas te poser de problèmes particulier, nous sommes tous impatient de voir les premiers tests à l'air comprimée
si tu as un soucis n'hésite pas à me contacter
félicitations , je connais tes projets et j'imagine bien une double traction 141 et 241 accouplée .....
amicalement

jacky CAV 1892

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : lundi 21 décembre 2015 à 11h07


Tout simplement superbe !
Digne successeur du maître de Belley (01)
@+

JC Labrot Cav430

Message modifié le lundi 21 décembre 2015 à 11h11 par Cav430

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : mardi 12 janvier 2016 à 19h04


bonjour à tous,

réalisation du bissel avant. L'essieu n'est pas monté sur roulements mais sur paliers lisses au moyen de deux bagues Métafram. Rappel du bissel par deux ressorts horizontaux et appui sur la voie par un ressort vertical.
La suite prochainement avec la réalisation du bissel arrière.

salutations vaporistes
Michel

Message

jacky
Visiteur


Date du message : mardi 12 janvier 2016 à 23h55


bonjour à tous
toujours du beau travail Michel , peux tu nous montrer le bissel monté sur l'ensemble , je suppose que les ressorts horizontaux viennent en appui sur le châssis mais pour l'appui vertical ?
amicalement

jacky CAV 1892

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : lundi 18 janvier 2016 à 11h37


Jacky,

voici le bissel en place sur le chassis. A la différence de la machine réelle, le bissel n'a pas de suspension primaire. Il n'y a que le ressort vertical d'appui, inséré dans un guide télescopique. Montage légèrement différent de celui qui figure sur le plan de la CAV où le ressort n'est pas guidé.

amicalement
Michel

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 18 janvier 2016 à 11h58


bonjour à tous
merci Michel ,je vois mieux le principe mais je suppose que le ressort vertical doit être très souple pour ne pas contrarier le mouvement transversal ?
amicalement

jacky CAV 1892

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : dimanche 14 février 2016 à 22h51


bonsoir à tous.

La suite avec la réalisation du bissel arrière.
Il s'agit du bissel moulé type Delta qui équipait la dernière série des 141 R. L'autre bissel, beaucoup plus répandu, est le bissel mécanosoudé type Cole. J'aurais volontiers réalisé ce dernier mais je n'ai pas les plans.
Mais le bissel Delta est un ensemble plus complexe qu'il n'y parait.

Beaucoup de travail avec pas mal d'heures de fraisage, de limage et d'ajustement, bien que je sois parti d'une pièce de fonderie de Louis Gardes. La fraiseuse Emco FB2 n'a pas chômé. Une des difficultés principales est son dégauchissage dans l'espace et son bridage sur la table de la fraiseuse.

Le bissel est équipé d'une suspension primaire entre la boite d'essieu et le châssis, par ressorts hélicoïdaux à la différence de celui de la machine réelle, équipé de ressorts à lames.
Le rappel du bissel est effectué par deux ressorts hélicoïdaux horizontaux, solidaires du châssis principal. Sur la machine réelle, pas de ressorts, le rappel est effectué par osselets.
Louis Gardes n'avait pas prévu de rappel et pensait que c'était inutile sur un modèle où tout le poids de la machine repose sur les roues motrices et où les bissels ne supportent que le minimum de poids compatible avec une bonne tenue de voie.
Il avait par contre prévu une seconde suspension par deux ressorts hélicoïdaux verticaux situés entre les ailes arrière du châssis principal et le châssis du bissel. Ce système donnait la souplesse indispensable .

Pour ma part j'ai suivi scrupuleusement les plans de T.Roman. Par contre la pièce moulée de L.Gardes, assez approximative en fait, n'a pas les mêmes cotes que celle du plan de T.Roman. Il m'a donc fallu faire des adaptations. Ce n'est pas très important dans la mesure où j'essaie de réaliser un modèle fonctionnel et non une maquette.

L'essieu n'est pas monté sur roulements mais sur paliers lisses par bagues autolubrifiantes Métrafam placées dans les boites d'essieu. Les roues sont en bronze avec la jante étamée pour donner un aspect proche de celui de l'acier. Beaucoup de travail également sur les boites d'essieu.

Le bissel Delta contribue beaucoup à l'esthétique propre de la 141 R.

Pour l'ensemble de la suspension du châssis principal et des bissels, j'ai monté des ressorts provisoires que j'ai trouvés en grande surface de bricolage. Il me faudra les déterminer plus rigoureusement en les réalisant moi-même avec de la corde à piano, mais ce sera par tâtonnement. Pour une bonne tenue de voie faut-il de la souplesse ou de la raideur ?

Mes photos sont floues. Il me faudra un appareil un appareil moins basique.

salutations vaporistes
Michel

Message

jacky
Visiteur


Date du message : lundi 15 février 2016 à 21h28


bonjour à tous
beau travail Michel, vu la masse de ce bissel je pense que l'ajout de ressorts verticaux n'est peut être pas nécessaire , il faudrait pouvoir tester sur réseau.
je m'étais posé la même question sur ma 241A ,en marche avant sans ressort d'appui sur le plan vertical du bissel arrière les choses se passaient bien sur le réseau de Raymond , par contre les marches arrières devaient se faire à petite vitesse surtout sur le passage des aiguilles.
j'en suis resté à cette configuration faute de pouvoir continuer les tests
amicalement
jacky

jacky CAV 1892

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : mardi 16 février 2016 à 00h23


bonsoir à tous,

tu as sans doute raison, Jacky. J'ai suivi scrupuleusement les plans de T.Roman. Par contre L.Gardes avait prévu, en plus des ressorts des boites d'essieu, deux ressorts verticaux d'appui du bissel sur la voie, situés à la place du système de rappel du bissel sur la machine réelle. On ne pense pas toujours à la tenue en marche arrière. J'aurai la possibilité d'adopter la solution de L.Gardes si j'ai des problèmes.

amicalement
Michel

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : vendredi 26 février 2016 à 16h27


bonjour à tous,

la suite avec la réalisation du châssis du tender. Tout d'abord les roues et les boggies.
La suite lorsque je me serai procuré un nouveau jeu de tarauds M2,5