141 R au 1/20ème


Message

CAV1915
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 19 avril 2015 à 18h53


Bonjour,
Je trouve très propre et vraiment très joli cette construction, et je te souhaite bien du plaisir dans cette construction.
Salutations Yann

Cav 1915

Message

jacky
Visiteur


Date du message : dimanche 19 avril 2015 à 19h47


bonjour à tous,
hé oui Michel les enfants imaginent qu'on a rien à foutre à la retraite et pourtant !
bravo pour le rendu de tes cylindres ils sont superbes tu approches de la première mise en pression à l'air comprimée qui récompense des mois de travail et motive encore plus pour la suite.
je prévois une navigation de ma chaloupe le 6 juin à rosière pour la journée suivie de la nocturne du CMBJ , je te confirmerai fin mai en espérant te voir et parler charbon .
amicalement
jacky

jacky CAV 1892

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : jeudi 21 mai 2015 à 23h49


bonsoir à tous

la suite avec la réalisation de quelques pièces particulièrement chronophages : le levier coudé de relevage des coulisses ,les leviers de relevage et les coulisses.

J'espère aller plus vite lorsque j'aurai fini les travaux dans l'appartement de ma fille . Jacky, j'ai retenu la date du 6 juin

salutations vaporistes
Michel

Message

jacky
Visiteur


Date du message : vendredi 22 mai 2015 à 00h13


bonjour à tous,
bravo Michel encore des pièces difficiles à réaliser mais qui conditionnent le bon fonctionnement de ta machine , en voyant tes photos çà me donne envie de faire une autre loco rien que pour le plaisir .
je serai ravi de te voir à rosière , si tu peux amener ta machine nous pourrons en discuter
je voulais aller voir Raymond PASSATUTO cette semaine mais Simone n'a même pas pu me le passer au téléphone il est très fatigué
amicalement
jacky

jacky CAV 1892

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : mardi 2 juin 2015 à 22h41


bonjour à tous,

la suite avec les roues usinées. Ce sont des roues Boxpok sur les quatre essieux bien que la majorité des 141 R avaient des roues à rayons. Les roues Boxpok n'étaient montées souvent que sur l'essieu moteur et sur les quatre essieux seulement pour les dernières séries (toutes des machines au fuel sauf pour dix d'entre elles transformées pour la chauffe au charbon).

Les roues sont en bronze, je compte donc étamer la jante pour avoir un aspect proche de l'acier.

Je pense réaliser ultérieurement des roues à rayons suivant la méthode de Raymond Passatutto, décrite par Jacky, mais l'opération de soudage m'effraie un peu.

Viendra ensuite une opération qui impose la plus grande rigueur, le calage à 90° des manetons. Opération primordiale pour éviter les points durs. Et je me pose beaucoup de questions sur les jeux nécessaires pour avoir la souplesse de fonctionnement tant au niveau de l'embiellage que de la suspension. J'ignore tout à ce sujet. J'aurais besoin de conseils. J'étais admiratif des démarrages hyper réalistes des machines de Raymond. Tout l'attrait de l'échelle du 1/20ème.

A bientôt pour la suite
salutations vaporistes

Michel

Message

jacky
Visiteur


Date du message : mardi 2 juin 2015 à 23h00


bonjour Michel
de très belles roues comme le reste !
si tu viens à rosière samedi nous pourrons parler de tout çà
amicalement
jacky

jacky CAV 1892

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : mardi 2 juin 2015 à 23h25


Bonsoir
Pour ce qui est du calage des essieux , il n'est pas vraiment impératif qu'ils soient à 90° , ils peuvent être à 89° ou à 91°
mais l'important c'est qu'ils soient TOUS calés de la même façon .
Pour les points durs , outre un usinage précis des bielles d'accouplement, il est important que les bielles sur leurs manetons n'aient pas de jeu . Si ça coince un peu il faut donner du jeu dans les boites d'essieu au niveau des glissières sur le châssis .
Il ne faut aucun jeu au niveau des essieux mais on peut en mettre au niveau des glissières ., cela facilite le travail des suspensions
Les glissières de l'essieu qui reçoit la bielle motrice ne doit pas avoir de jeu mais les autres peuvent en avoir d'autant plus qu'ils sont éloignés de l'essieu moteur .Il n'est absolument pas gênant que des boites battent un peu dans le châssis, il ne faut surtout pas mettre de jeu dans les parties tournantes car il va irrémédiablement s'aggraver en fonctionnement.
beau travail en tout cas
@+

JC Labrot Cav430

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : mercredi 3 juin 2015 à 11h04


bonjour à tous,

Jacky, à samedi à Rosière.

Merci beaucoup Jean-Claude pour les conseils très clairs, en particulier concernant les boites d'essieux et la suspension.
Sur les plans que j'utilise, les manetons sont en acier Stub et dans les bielles sont montées des bagues bronze. Je compte remplacer les bagues bronze qui risquent de s'user rapidement et de donner du jeu, par des canons de perçage en acier trempé rectifié. J'en ai trouvé aux dimensions exactes. je les mettrai à la largeur voulue en les tronçonnant avec un disque diamanté. Les manetons resteraient en acier Stub. Est-ce une solution valable ?

salutations vaporistes
Michel

Message

Cav430
administrateur

Voir plus


Date du message : mercredi 3 juin 2015 à 11h13


Bonjour
Les manetons en stub c'est très bien
les bagues bronze dans les boites d'essieu restent a mon avis la meilleure solution car c'est ce qui s'use le moins .
Les douilles rectifiées demandent un graissage soigneux alors qu'une bague bronze même sans huile ne grippera pas.
Les bagues autolub genre Metafram résistent très bien a l'eau car comme elles sont microporeuses elles conservent toujours un minimum de lubrifiant dans les pores du métal fritté .
Dans le cas de montages de roulements il faut éviter les bagues a rouleaux qui ont le même inconvénient que les douilles concernant le graissage . Il vaut mieux utiliser des roulements étanches qui résistent beaucoup mieux .
@+

JC Labrot Cav430

Message

Michel69
Amateur non confrère

Voir plus


Date du message : mercredi 3 juin 2015 à 12h53


merci Jean-Claude pour ta réponse.

Pour les boites d'essieux, j'ai monté des douilles à aiguilles. Les plans de T.Roman comportent les deux variantes, bagues bronze et douilles à aiguilles. D'après ce que tu écris, je n'ai pas fait le bon choix. Je peux refaire des bagues bronze. Les axes des essieux sont en stub. Qu'en penses-tu ?

Mais ma question précédente concernait les bielles. Préconises-tu aussi les bagues bronze ? J'ai des réserves pour les bagues frittées Métrafram. Des bagues bronze avec un trou pour la lubrification sont aussi efficaces . Raymond Passatutto montait sur ses machines des douilles en acier trempé récupérées sur des chaines de distribution, et ceci sans aucun problème

@+
Michel